2020 fut une annus horribilis. Nos libertés ont été limitées, que ce soit en termes de déplacements ou de contacts sociaux. Ce fut aussi le cas dans le monde professionnel. Je vous entends déjà dire : "C’était une année à oublier." Pour beaucoup de personnes, c’est effectivement le cas mais je l’ai malgré tout perçue d’une autre manière. Pour Connect, ce fut ainsi une année de découvertes et de croissance grâce aux nombreux défis que 2020 a soulevés. Voyons ce que nous devons en retenir et emporter avec nous en 2021.

Radicalement numérique

16 mars 2020 : la Belgique est confinée. Se rendre au bureau ne va soudainement plus de soi. Une frontière fermée nous empêche même de faire un saut chez nos collègues néerlandais. Une réunion de 10 personnes dans un petit espace clos n’est plus possible. Pour la communication professionnelle, comme pour le reste du monde, l’année 2020 marque un tournant numérique radical. Alors que nous étions habitués à sauter dans le train ou notre voiture pour nous rendre à chaque petite entrevue, nous devons désormais apprendre à nous réunir sur Teams, Hangouts ou Zoom. Nous avons appris à transformer des réunions d’information en flux vidéos où nous répondons en direct aux questions. Nous avons appris à animer des ateliers participatifs depuis chez nous. En 2021, nous devons garder à l'esprit qu’il y a de nombreux autres moyens que les réseaux sociaux pour maintenir virtuellement le contact. Et nous devons continuer dans cette voie.

Le langage (des signes)

La crise du coronavirus a remis sur la table l’importance d’une bonne communication (gouvernementale) et d’un langage clair. Nous avons eu droit à un Powerpoint lunaire, mais un investissement a surtout été réalisé dans la création de nouveaux moyens pour atteindre des publics-cible bien précis. Des boîtes à outils ont vu le jour les unes après les autres, et des processus spécifiques ont été définis. L’attention s’est portée sur les jeunes et on s’est servi des influenceurs pour rendre accessibles les règles les plus importantes. Pas si nouveau me direz-vous et vous auriez raison. C’est pourquoi la véritable avancée dans le domaine des langues en 2020 a été, pour moi, l’interprète en langue des signes. Il a fait son apparition en direct sur les chaînes nationales lors des conférences de presse du centre de crise et des ministres. Cela ne fait peut-être aucune différence pour vous et moi, mais c’est un monde d’écart pour les sourds et malentendants. Gardons à l’esprit que relier les gens n’est possible que quand tout le monde peut comprendre le sens de votre message.

Mental

Votre table de cuisine. Votre table de jardin. Votre bureau. Votre voiture. Ces endroits, vous avez appris à les connaître par cœur ces derniers mois, à y repérer toutes les tâches ou rayures. Dernièrement, nous y avons passé énormément de temps parce que nous étions chanceux. Nous avons pu continuer à travailler mais les circonstances ont eu un impact différent pour d’autres. Certains vivent seuls dans un petit appartement pendant que d’autres habitent encore chez leurs parents. Il y a aussi les parents au foyer. Chacun a déplacé des montagnes ces derniers mois en cherchant des idées, des solutions, des partenariats… qui pouvaient être mis en pratique dans les limites imposées. Le tout derrière un écran noir. Cela a beau être difficile à croire à l’heure actuelle, mais nous allons tous en récolter les fruits car ce chemin, sur lequel nous avons continué à nous retrouver, nous a tous fait grandir.

Tous ces éléments, je les emporte en 2021. Une année au cours de laquelle nous continuerons à relier les gens à leur environnement. Après tout n’allons-nous pas davantage nous attarder sur ce qui est proche de nous ?

Wouter Toelen
Partner chez Connect

Vous voulez en savoir plus sur cette inspiration?

Contactez Wouter