Renforcement de la communication pour le Mouvement contre la Maltraitance infantile

Chaque année aux Pays-Bas, entre 90.000 et 127.000 enfants sont victimes de maltraitance. Sans compter toutes les conséquences qui en découlent. Le Mouvement limbourgeois contre la Maltraitance infantile a été fondé en 2015 en vue de réduire et prévenir la maltraitance faite aux enfants dans le Limbourg. Avec succès. Entre-temps, 22 ambassadeurs, issus des communes, de l’enseignement, des soins de santé, de la police et de la justice y ont adhéré. Dans le but d’augmenter la visibilité du mouvement et de transmettre son message auprès d’un maximum de Limbourgeois, la Province du Limbourg a demandé à Connect de développer une stratégie de communication.

Demande

Fort de 22 ambassadeurs, le Mouvement a mobilisé une importante force de frappe et de communication. Malgré tout, le réseau peut encore gagner en puissance de communication pour rendre davantage visibles le Mouvement et son message « Il suffit d’une seule personne pour mettre fin à la maltraitance infantile » au sein de la société limbourgeoise et du débat public. C’est à Connect qu’est revenue cette tâche de mettre sur pied une stratégie de communication adaptée.

Approche

Connect a commencé par interviewer le personnel et les ambassadeurs du projet afin de cartographier les opportunités et les défis en termes de communication. Grâce à ces informations, nous avons défini les grandes lignes d’une stratégie que nous avons mise à l’épreuve durant une séance intense de travail Miro avec le personnel du projet. Ensemble, nous avons déterminé l’histoire de base au moyen d’exercices interactifs, nous nous sommes mis dans la peau de différents groupes cibles et avons fixé des priorités. Cela a débouché sur une stratégie de communication au sein de laquelle deux histoires fortes ont été développées dans une feuille de route pour mener à un mouvement plus communicatif.

Résultat

Quatre étapes stratégiques composaient la feuille de route. Une partie de ces étapes consiste à décharger les ambassadeurs en mettant en place une ambassade de communication, à diffuser massivement les deux histoires avec des interviews et à déployer une action de guérilla pendant la Semaine contre la Maltraitance infantile. Étant donné que le Mouvement mettra lui-même le plan en pratique, nous avons conseillé de nommer un consultant en communication dédié, appuyé par un groupe de soutien à la communication. En raison de la pandémie de coronavirus, la présentation de notre stratégie n’a pu se tenir physiquement et nous avons donc présenté nos plans par écrans interposés lors de la réunion semestrielle des ambassadeurs. Fort heureusement, les réactions ont été positives. Une équipe d’appoint a été nommée pour mener à bien ces actions.

Faits & Chiffres

  • Chaque année aux Pays-Bas, entre 90.000 et 127.000 enfants sont confrontés à de la maltraitance.
  • Le Limbourg est la seule province disposant d’une collaboration interdisciplinaire et provinciale contre la maltraitance des enfants. Le Mouvement limbourgeois contre la Maltraitance infantile est donc unique en son genre aux Pays-Bas.
  • 22 ambassadeurs ont entre-temps adhéré au projet.

Notre planning était ambitieux mais, en tant que client, nous avons toujours eu le sentiment de placer Connect en tête de liste.

Tycho Deij, chargé de mission pour la culture à la Province du Limbourg

Vous souhaitez en savoir plus sur le projet ?

Contactez Eefje

projets

Projet

Cimenter la communication pour le Programme A2 Deil-Vught

Ministerie van infrastructuur en waterstaat

Projet

La mobilité intelligente dans la région la plus innovante des Pays-Bas

SmartwayZ.NL

Projet

Coordination de la communication pour 28 éoliennes le long de l'autoroute A16

Provincie Noord-Brabant