actualité

Opinion : Pourquoi le professionnel de la communication devient indispensable dans chaque projet

jeudi 18 juin 2020

Les gouvernements font l'objet de nombreuses critiques. Dans tous les reproches qui leur sont adressés, c'est l'apparente incapacité à mener à bien les projets de construction qui résonne le plus fort. Qu'il s'agisse d'une nouvelle route, de la reconstruction de la piscine ou de l'installation d'éoliennes, le processus de planification semble être un bâillement sans fin et l'exécution un cauchemar. Mais ne sommes-nous pas trop sévères dans notre jugement ?

Pour l'instant, aucune autre forme d'organisation ne parvient à réaliser des projets que nous pensons tous importants mais dont personne ne veut supporter le désagrément. Dans l'ensemble, les gouvernements peuvent le faire avec un certain succès. Le fait que le sentiment général soit contraire montre peut-être ce qui manque le plus : la communication.

Se battre pour jouer un rôle

De toutes les disciplines complexes nécessaires à un projet, la communication semble la moins indispensable. Les spécialistes de l'environnement, les urbanistes, les experts en mobilité, les architectes et autres spécialistes se situent au-dessus des professionnels de la communication dans la chaîne alimentaire. Il doit se battre pour son rôle dans le projet mais il n'est pas rare qu'il doive se contenter d'écouter les autres disciplines.

Cela garantit que la communication est poussée vers l'extérieur du projet et que les parties prenantes externes qui regardent un projet avec soin, intérêt ou aversion sont peu entendues. Le professionnel de la communication est alors incapable de jouer son rôle de représentant syndical du monde extérieur. Par ailleurs, dans la salle des machines techniques d'un projet, rares sont ceux qui ressentent vraiment la confrontation avec le monde extérieur, qui demande du temps. 

La méfiance des citoyens est en hausse

Nous évoluons de plus en plus vers une culture où la méfiance envers les experts et les spécialistes s'accroît. Les citoyens ne croient pas seulement ce qui se passe sous le capot. Ils veulent regarder ou bricoler eux-mêmes un projet. En tout cas, ils ne veulent pas être exclus.

La communication peut jouer un rôle important à cet égard pour mieux répondre à cette demande de participation accrue. Mais dans ce cas, le personnel chargé de la communication doit être impliqué à temps. Pas quand il devrait y avoir un bel emballage autour du projet mais dès le début.

Cela nécessite une solide structure organisationnelle interne dans laquelle la communication est assurée par des experts et des directeurs. Cela nécessite des effectifs et un budget suffisants. Mais plus encore, il faut apprécier le point de vue spécialisé du professionnel de la communication.

Bart Derison

Bart est l'associé directeur de l'agence de communication stratégique Connect. Il a écrit Laat ons zeggen dat het (de) shit wordt, à propos de la communication dans les projets d'infrastructure et de mobilité.

Vous souhaitez être tenu informé ?

Inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

actualité

Actualité

Sommes-nous prêts pour la communication des nuisances online en 2020 ?

Actualité

Connect-Sennse assure la communication de la nouvelle ligne de métro 3 à Bruxelles

Actualité

Connect, de nouveau le partenaire de communication du gestionnaire du réseau haute tension d'Elia