actualité

Vos courriers toutes-boîtes finissent au bac ? Checklist pour l’éviter !

lundi 5 septembre 2022

Vous pouvez envoyer autant de dépliants que vous le souhaitez, un courrier toutes-boîtes pas assez clair fait plus de mal que de bien. Ces cinq vérifications simples vous permettront d'éviter que votre lettre ne finisse dans la boîte à papier brouillon. 

Check #1 : le texte est-il assez concis ?

Le toutes-boîtes idéal tient sur une feuille A4, avec éventuellement une carte au verso. Maximum. Les lettres plus longues ne sont en général pas consultées. Concentrez-vous sur l’essentiel et laissez tomber le reste. Cela signifie-t-il qu’une phrase du bourgmestre doit être supprimée ? Ainsi soit-il !

Check #2 : est-il adapté aux lecteurs rapides ?

Dans un monde idéal, tout le monde prendrait le temps de lire votre lettre de A à Z, à l'aise, avec un verre et une petite collation... Le monde réel est différent. La majorité des riverains parcourent votre lettre d’un coup d’œil à la recherche de l’info importante pour eux. Aidez-les ! Faites des paragraphes courts, avec des titres clairs, mettez les mots-clés en gras et utilisez des listes à puces.Ainsi, votre lettre pourra être scannée visuellement et chacun pourra y trouver rapidement ce qui l’intéresse.

Check #3 : avez-vous ajouté une carte ?

Essayez d'expliquer une déviation à cause de travaux routiers avec des mots, vous aurez besoin de beaucoup de conjonctions, de parenthèses et d'autres astuces. Or, même malgré cela, la majorité des gens ne vous comprendront pas. Avec une carte simple, beaucoup de texte devient superflu. Et qu'en est-il du lecteur rapide ? Il jette un bon coup d'œil à la carte et continue sa journée, satisfait.

Check #4 : expliquez-vous les raisons ?

Nous pouvons râler contre les travaux routiers mais nous savons tous qu'ils sont nécessaires pour un revêtement routier digne du 21esiècle, une rue sécurisée, une belle place... Expliquez les raisons de votre projet dans chaque lettre que vous écrivez. Il s’agit de votre meilleur argument pour rallier le lecteur à votre cause. Et ce meilleur argument, vous ne le présentez pas dans une phrase secondaire mais bien dès le début, dans le premier paragraphe. 

Check #5 : avez-vous répondu à toutes les questions ?

Imaginez que vous vivez dans la rue où les excavatrices rugissent. Que voulez-vous savoir ? Est-ce que je vais manquer d'électricité ? Où iront mes sacs-poubelles ? Puis-je toujours accéder à mon garage ? Ces questions empêchent monsieur et madame tout-le-monde de dormir. Si l'une des réponses manque, vous devez retourner à votre bureau.

Vous avez coché ces 5 points ? C’est parti pour l’impression et…l’envoi !

Souhaitez-vous rester au courant?

Inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

actualité

Actualité

Premier webinaire francophone pour Connect!

Actualité

Rencontrez notre équipe francophone

Actualité

Rétrospective "Connectdag" 2022